SEARCH TOM'S BORING MORDHEIM BLOG

Tuesday, 2 January 2007

Hired Swords



Quoi de neuf dans mon petit atelier? Et bien j'ai fini de peindre (presque) tous mes "hired-swords". Vous vous rappellez de l'éclaireur elfe (cf. dernier post)? Il se trouve qu'il n'est pas seul, et qu'il a ramené des copains à lui: un sorcier, un "tueur"nain, un "mineur" nain, une bretteuse-duelliste et même son pote René le halfling cuisinier, qui prépare un goulash succulent réputé dans tout Mordheim.

Les voilà:







Et voici en détail:
(dans l'ordre: cuistot halfling, bretteuse-duelliste, tueur nain, mineur nain, sorcier)


Voici René. Il prépare le meilleur goulash de Mordheim, et des guerriers affamés affluent de tous coins, prêts à payer une fortune pour quelques cuillerées ce divin pot-au-feu. En plus d'être maître cuisiner, il sait aussi un tout petit peu tirer à l'arc et se battre au corps à corps. Néamoins sa fonction principale est d'assurer le ravitaillement de la bande qui l'a engagé.
Il porte sa casserole sur la tête, comme un casque.


La duelliste s'appellera dorénavant "Stanzi". En hommage à MA Stanzi.
"C'est grave, docteur?"



Le tueur ("Slayer") nain. Ce sont des nains qui ont subi l'insulte ultime (du genre: se faire couper la barbe par un goblin) et qui on juré de trouver une mort honorable au combat pour se repentir. Ils sont donc têtus comme des mules, fanatiques et indémoralisables...


Le mineur nain ci-dessus porte une petite lampe à pétrole dans le dos pour l'éclairer dans les mines.


Notez la petite grenouille domestique sur l'épaule du sorcier. Mignon, pas vrai?

Je dis "presque fini" car il manque encore le fameux "freelancer" (une sorte de chevalier errant qui vends ses services au meilleur offrant) que Nicolas m'a offert pour noel. Merci beaucoup Nico!

Vu que le chevalier doit être capable de descendre de son cheval lors de la partie, mais aussi pour des raisons de transport de la figurine, il est astucieux de ne PAS COLLER le cavalier sur la figurine du cheval. Certains utilisent du "Blue Tac", cette masse immonde qui sert à coller des posters des Backstreet Boys dans les chambres des petites filles (souvent porteuses d'un appareil dentaire) sans abimer le joli papier peint Pokémon.

J'ai préféré fabriquer un système d'emboitage, qui permet de fixer et d'enlever le cavalier à sa guise, et autant de fois qu'on le désire.

Voici, pour ceux que ca intéresse, comment j'ai fait (cliquez pour agrandir):


3 comments:

En direct de Mordheim said...

Hé ! Falut Thomas, Fé Fico Pinfemaille ! Fe foulais zuste te fouhaiter une bÔâÔnneuh nanané!

Ifi, les festivités de la bÔâÔnneuh nanané font bon train, bientôt nous allons manzer le goulash de René, on fa t'en garder un p'tit crâne de troll !

Est-fe que tu as pris des réfoluzions pour la bÔâÔnneuh nanané ? Moi f'ai promis d'arrêter d'arrasser les dents des zens en dépit du bon fenf * sourire édenté *

Allez, falut, à la profaine ! Même si ze sais pas lire (mais par contre, ze sais écrire, myftères de la zénétique), z'aime beaucoup confulter ton blog !

Thomas said...

Ah mais c'est c'est très gentil de ta part de me laisser un petit commentaire, et de me souhaiter une bonne nouvelle année qui plus est! Mais dis-moi, qui est tu mon jeune ami édenté?

En tout cas à toi aussi une bonne année!

Nath said...

Ben puisque c'est un blog Mordheim, ce sont des voeux Mordheim ;o)