SEARCH TOM'S BORING MORDHEIM BLOG

Saturday, 23 December 2006

Hai-Ho ! Hai-Ho ! On rentre du boulot !

Le vendredi 22 décembre, les Nains sont arrivés. Les Nains sont des guerriers très lents, mais diablement solides. Ils sont commandés par Patrick, que nous voyons ici inspecter ses soldats sous le regard de son conseiller et peintre en chef, Thoumas.


Les Nains de Patrick sont tous armés de marteaux, certains possèdent des haches (tel le Slayer abominable), d’autres des pistolets ou des arbalètes à TRES longue portée (36 pouces au lieu des 30 pouces habituels) afin de déloger les ennemis terrés dans leurs trous.
Voici la bande de Nains de Patrick :


Avec l’arrivée de ces troupes fraîches, la Campagne Mordheim 2006 a pris un tour nouveau : nous avons pu jouer une mission « Multiplayer » à trois ! Vous trouverez ci-dessous le résumé de la fascinante bataille, agrémenté de photos et même d’une vidéo !

TROISIEME BATAILLE : NAINS VS. SKAVEN VS. HUMAINS
Scénario : « The Wizard’s Mansion », une belle demeure d’un magicien mort depuis longtemps, occupée par une bande et attaquée par deux autres.

Thomas jouait les Skavens, qui étaient censés défendre la maison du magicien. Patrick jouait les Nains et devait attaquer la maison d’un côté, Nicholas jouait les mercenaires Reiklanders et devait passer à l’offensive depuis le côté opposé. Officiellement, les Nains et les Humains n’étaient pas alliés contre les Skavens, mais leurs positions de départ respectives ont créé une alliance de fait : les Nains et les Humains ne se sont même pas rencontrés durant la partie et n’ont fait que taper sur les Skavens…

Mise en place de la table de jeu :
#1 position de départ des Nains
#2 position de départ des Skavens
#3 position de départ des Humains

La partie commence. On tire au dé pour déterminer qui bouge en premier : c’est Nicholas et ses Reiklanders. Son premier tour est classique : il avance prudemment Captain Tortiou et ses guerriers tout en envoyant ses archers se placer en hauteur…

La stratégie du Commandeur Thomas (qui joue en second) est la suivante : envoyer les trois-quarts de ses effectifs vers les Humains de Nicholas, et laisser le quart restant attendre les Nains de Patrick de pied ferme. Thomas sait bien que les mercenaires Reiklanders sont plus expérimentés, plus aguerris et surtout plus rapides que les Nains.
Alors que les archers Reiklanders prennent position, les Skavens de Thomas progressent furtivement – et à l’abri – vers la bande ennemie.
On voit ici Thomas déplacer ses Skavens.

Les mercenaires Humains se sont cachés dans ce bâtiment, mais derrière la porte les attend un « comité d’accueil » Skaven…

Le comité d’accueil vu de haut :

Pendant ce temps, de l’autre côté de la table de jeu, Patrick et ses Nains avancent lentement vers la demeure du magicien, sans rencontrer de réelle résistance. On voit ici un nain (flou, au premier plan), qui s’apprête à tirer au pistolet sur l’un des Skavens au premier étage du bâtiment.

Entretemps, le gros des forces Skavens se concentre sur les Humains. Dans une charge héroïque, les Rats de Thomas foncent sur les Humains. Mais c’est sans compter les tireurs Reiklanders : une première volée de flèches abat un Vermineux, et l’arbalétrier, d’un seul carreau, parvient à toucher 3 ennemis (2 fois coup critique, et 2 fois ricochet) !

La mêlée qui s’ensuit est désastreuse pour les Skavens : ils perdent plusieurs combattants mais parviennent à tuer un bretteur Humain. De l’autre côté du champ de bataille, l’un des Nains de Patrick parvient à abattre un autre Vermineux. Thomas, horrifié, fait une déroute volontaire.

Discussion endiablée de Patrick, Nicholas et Thomas à la suite de la déroute des Skavens. Les visages sérieux révèlent la gravité de l’affaire…


D’un commun accord, Patrick et Nicholas décident de stopper la bataille, qui a perdu tout intérêt du fait de la disparition des Skavens de Thomas. De plus, Nicholas dispose d’un avantage certain grâce à ses tireurs et grâce à la lenteur des Nains. Enfin, Patrick doit partir pour rentrer chez lui…

Fin de la bataille : les Skavens sont défaits et décimés, ils sont les grands perdants. Les Nains et les mercenaires Humains ne sont ni vainqueurs, ni vaincus. Chacun gagne un peu d’expérience.
Les Humains ont tué 1 rat géant, 1 coureur nocturne, 2 Skaven noir, et 3 Vermineux.
Les Nains ont tué 1 Vermineux.
Les Skavens ont tué 1 Bretteur.

Aucun objectif du scénario n’a été accompli, et en fait, il n’y en avait pas vraiment à part « buter tous vos ennemis », ce qui a rendu la position des Skavens hautement problématique : le pauvre Thoumas a dû affronter deux bandes à lui tout seul et diviser ses troupes !
Si l’objectif du scénario avait été d’attaquer et d’occuper la demeure du magicien, les Nains et les Humains auraient été obligés de prendre des risques et les Skavens n’auraient eu qu’à tenir leur position. La prochaine fois, Thomas, promis : on jouera à un VRAI scénario digne de ce nom !

Pour terminer, voici la vidéo promise depuis le début ! Enjoy !






2 comments:

Anonymous said...

Bravo pour la Video. Bon choix de Musique...mais malheureusement trop courte.
Le Fogal

Anonymous said...

C'est vrai que c'est trop court, je connaissais pas ce genre de jeux, et franchement je crois que je vai m'y mettre, fabriquer ses propres décors, rien que ca c'est trop cool !

Arnooz